Le Facial à l'Oxygène

Paysage de montagne, oxygène
Froid de montagne, oxygène
Cascade jungle, oxygène
L’histoire de l’oxygène facial

 

Molécule de dioxygène

 

Des scientifiques italiens et allemands ont développé le traitement facial à l’oxygène en 1994. En 1996 la société italienne Clean Technologies sort la première machine à oxygène facial.

 

Les célébrités américaines telles Madonna, Eva Longoria, Naomi Campbell, Johnny Depp, fans de cette technologie, en ont assuré la promotion.

Effet biologique

 

Le vieillissement cutané est dû à l’âge, à l’exposition au soleil, au tabac et aux agents polluants. Ce vieillissement cutané se remarque d’un point de vue histologique par la diminution de la qualité et de la quantité du collagène et de l’élastine, et par la raréfaction des vaisseaux sanguins. Or moins de vaisseaux sanguins c’est moins d’oxygène, et plus de vieillissement.

Les séances d'oxygène hyperbare permettent d’oxygéner les tissus hypo-vascularisés, créant ainsi de nouveaux vaisseaux sanguins, qui  relancent le métabolisme de la peau et la cicatrisation. La peau respire enfin. Les principes actifs ajoutés permettent à la peau d’être nourrie.

Les bénéfices

 

  • Le grain de peau est lissé.

  • Le teint est éclairci et unifié.

  • Les rides et ridules sont gommées.

  • La peau est raffermie, tonifiée et hydratée.

La séance

 

Une séance dure 30 minutes. Elle comprend :

  • Un hydro peeling à l’oxygène.

  • Un spray gun à l’oxygène, utilisant le NCTF 135 AH de Filorga.

  • L’injection d’oxygène hyperbare qui permet après plusieurs séances une néo-vascularisation.

  • L’inhalation d’ozone, booste votre niveau d’énergie.

Six séances hebdomadaires ou bihebdomadaires sont nécessaires pour un résultat en profondeur, qu’il faudra entretenir régulièrement.

Prenez rendez-vous en ligne. C'est facile, rapide et sûre.